Eveil des bébés – La vie en noir et blanc

Paraît-il qu’à la naissance, les bébés n’ont pas encore le sens de la vue très développé. Ils ne voient qu’à quelques centimètres et ne distinguent pas encore les couleurs. C’est pourquoi, à cette période de l’enfance, les supports à forts contrastes seraient plus adaptés à leur éveil. J’ai déniché quelques supports en noir et blanc, spécialement conçu pour nos petits bouts.

L’univers

Les enfants ont vraiment beaucoup de centres d’intérêt. Parmi eux : l’univers. Et depuis que Papa leur a montré la petite vidéo des planètes de la plus petite à la plus grande, ils aiment classer toutes sortes d’objets par taille … et chanter du Beethoven … 😝 Bref, une partie de la vie qu’on ne va pas oublier.

En complément, voir toute cette grandeur, cela me fait inévitablement penser au Créateur de l’Univers. C’est tellement grand, que tu te rends compte que tu es vraiment, mais vraiment, tout petit … et que Dieu est vraiment, mais vraiment Grand…

Quand je sonde l’univers
Les astres que tu as créés,
Les océans, les mers
Tout me révèle ta majesté

Alors mon âme veut s’écrier,
De tout mon coeur, je veux chanter

Oh Dieu, tu es infiniment grand
Éternel puissant, roi majestueux
Oh Dieu tu es infiniment grand
Éternel puissant, roi majestueux

La Sieste de Moussa – Zemanel

1 – Dessiner pas à pas les animaux :

  • Souris
  • Chat
  • Chien
  • Lion
  • Éléphant

2 – Colorier et découper

3 – Coller dans l’ordre d’apparition de l’histoire

Nous avons simplement fait l’atelier dessin, que Néné a dessiné et colorié dans l’ordre d’apparition de l’histoire.

Mon Tour du monde géant des dinosaures

C’est reparti pour les livres géants ! Super à regarder, mais pas pratique à transporter 😅 !

Pour cette fois-ci, on s’attaque (encore) aux dinosaures … Une longue histoire … (il n’y a qu’à regarder le pull de Néné 😛 !)

Illustrations très colorées comme on les aime. Un cherche et trouve accessible pour les tout-petits avec ses grosses images !

Description de l’éditeur

Six planches géantes pour découvrir, dès 18 mois, le monde fascinant des dinosaures !
6 grandes scènes : Dans la plaine, dans la forêt, au-dessus des volcans, dans les marais, dans la mer, au musée

Plus de 100 dinosaures à découvrir !

Par Laure du Faÿ, une illustratrice au style affectif, en phase avec les petits.

Plus d’infos

Fleurs ! de Hervé Tullet

Un petit livre pour les petites mains de Boubou, mais qui plaît aussi à ses grands frères ! Très ingénieux, il est fait de petits volets colorés transparents que l’on peut superposer à notre gré. Et comme le dit si bien Néné : « Mais pourquoi c’est vert ? Mais oui ! Parce que Bleu + Jaune = Vert ! »

Bravo les enfants !

Continuer la lecture

Qui est le coupable ? – Pascal Prévot

Petit livre qui nous change de nos précédents livres jeux : Qui est le coupable ? de Pascal Prévot. Ici, il s’agit de mener l’enquête pour trouver qui sème le trouble au château. A chaque page, une petite histoire et des indices qui permettent d’éliminer au fur et à mesure des personnages sur la 1ère page. J’aime bien le principe des petites fenêtres qu’on ferme. Par contre, Titi n’a pas encore tout saisi avec cette histoire d' »indices », on va sûrement le reparcourir ensemble !

Description de l’éditeur

Voici un livre d’un genre nouveau qui multiplie le plaisir de lire en l’associant à celui de l’enquête et du jeu. Au château Mordoré, chacun des 15 personnages est tour à tour victime d’un affreux forfait : deux moutons ont été attachés aux cloches de frère Anselme, un malotru a peint un gros cœur rouge sur la robe de la princesse, les précieuses roses du prince des ténèbres ont été coupées, on a volé la baguette magique de la fée, les 6 frères du nain ont été kidnappés…
À l’enfant de chercher le coupable selon les indices physiques rapportés par les témoins et distillés dans l’histoire : le coupable avait les oreilles pointues, on a retrouvé un cheveu noir… À chaque indice, le lecteur « élimine » les personnages qui ne correspondent pas. Dans l’exemple donné, il écarte ceux qui n’ont pas les oreilles pointues et ceux dont les cheveux ou les poils ne sont pas noirs. Jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un seul personnage. Cette progression se fait très concrètement par un astucieux système de fenêtres à fermer sur la couverture qui reprend le principe du célèbre jeu « Qui est-ce ? »
Pascal Prévot a réussi à combiner un principe interactif et ludique avec des histoires drôles et toniques qui se lisent indépendamment tout en étant liées par un fil rouge habilement déroulé au fil des pages.

Astérix et Obélix

Ah, 60 ans d’Astérix et Obélix obligent (et toute la communication qu’il y a autour aussi évidemment …), les enfants sont pris d’une soudaine passion pour nos amis les Gaulois. En réalité, Titi avait déjà un certain engouement grâce aux BD de mon frère. Et celui-ci a été attisé par les long-métrages qu’on a regardé en famille (Le Domaine de Dieux et Le Secret de la Potion), puis par les figurines de Mc Do (oui, toujours très culturel, ha ha). Donc, comme à leur habitude, les enfants ont reproduit les épisodes avec leurs figurines et petites peluches (nous n’avons que 4 figurines du dessin animé), et inventent bien d’autres choses encore. Bref, c’est notre phase Astérix.

A cette occasion, (comme à mon habiture aussi), j’ai cherché quelques bricoles à réaliser sur le thème, et une façon de mieux comprendre l’époque et le tutti quanti :

Oiseaux France et d’Europe – Rob Hume

Aimez-vous les oiseaux ? Moi, euh … pas vraiment ! Mais les garçons ont trouvé une petite encyclopédie visuelle recensant tous les oiseaux d’Europe. Il y en a vraiment toute une variété, c’est impressionant. Après, dans notre petite ville, on croise souvent les mêmes. Sauf, lors de notre dernière balade, où nous avons rencontré, à notre grande surprise, des oiseaux d’un magnifique vert, de type « ara ».

Description de l’éditeur

800 espèces d’oiseaux de France et d’Europe photographiées en gros plan tels qu’on peut les observer sur le terrain, dans leur plumage le plus courant, avec en plus : des photographies pour bien distinguer juvéniles et adultes, mâles et femelles, plumage d’été et plumage d’hiver ; des dessins pour mieux observer l’oiseau en vol ; des photographies prises en milieu naturel pour mettre en évidence des comportements caractéristiques et ne pas confondre l’oiseau observé avec une espèce similaire ; des cartes de localisation des espèces en Europe en fonction des saisons. Textes et légendes détaillent chaque photographie, apportent les informations indispensables l’identification. En annexe, le répertoire de plus de 320 espèces rares ou occasionnelles. Le CD permet d’écouter plus de 100 chants d’oiseaux : cris et chants en vol ou immobile, cris d’alarme.