Les jouets de nos enfants

A la maison, nous avons le privilège de disposer d’un endroit consacré à nos petites activités. On l’appelle chez nous la « salle de jeux« . Bon, c’est un grand mot, mais on est bien content de pouvoir d’avoir cet espace pour jouer.

Dans ce blog, je parle beaucoup de nos activités manuelles ainsi que de nos lectures. Mais sachez que les enfants jouent aussi beaucoup.Je me souviens avant d’avoir des enfants, je rêvais de n’avoir que des jouets en bois. Ah la la … bon, ce fut de courte durée dès que Titi est né ! Ha ha !

Le monde de nos jouets

On a eu une phase de jeux de construction, où ils s’amusaient à imbriquer des Lego, et inventer des éléments (immeubles, avions, …). On a aussi un mini établi de bricolage qui a eu son succès aussi, même si celui-ci reste très simple.

img_20161111_101010.jpgL’un des jeux préférés des enfants : le train. J’aime beaucoup également, car il incite à construire un circuit, et à apprendre certaines règles de conduite (sens interdit, respect des autres véhicules quand ils jouent à 2).

Puis, il y a les figurines. Et il n’est pas rare de voir un ninja, 2 pingouins et des robots faire un match de foot. J’aime cette imagination. Mais les enfants font avec ce qu’on a !

N’oublions pas les voitures ! Bon, avec 2 petits garçons à la maison, celles-là ne vont pas chômer souvent. Des « petites balades », mais surtout des embouteillages … Puis le garage, le gros toboggan. Les voitures, c’est une valeur sûre.

picsart_11-01-11-26-10Et nos amis les doudous. Je vous en parlais lors de la photo de classe. Oui, les doudous sont les camarades de classe de Titi et Néné quand nous jouons à la maîtresse (oui, on joue à la maîtresse). On aime faire l’appel, les compter, les énumérer, les transporter jusqu’à la cour de récréation (notre salon …). Ils accompagnent Titi et Néné quand on fait la lecture. Bref, on fait plein de choses avec eux. Et c’est tant mieux.

On a aussi des petits instruments de musique. Pas trop parce que généralement, le son des jouets ne rendent pas vraiment bien l’acoustique.

Nous avons également des jeux de sociétés. Quelques-uns. Mais que nous aimons beaucoup. Je vous en parlerais certainement plus en détail, car pour le coup, ça mérite quand même un petit article !

Et puis, comme vous le savez, on a tout notre « matériel » artistique. Des boîtes, de la récup’, des feutres, de la peinture … Peut-être qu’un jour, je ferai un petit inventaire. Sans oublier le tableau blanc, élément indispensable de notre espace enfants.

Pour l’extérieur, on a plusieurs jeux aussi. Comme Titi est dans une phase de « foot », on a bien évidemment des ballons. Puis on fait des bulles aussi. Et il y a la « tondeuse » de Néné. Vélo, moto, tracteur. Cabane. Puis les craies. C’est chouette, ça, les craies. On a essayé le jardinage, mais pour l’instant, ce n’est pas évident.

 

Quand les enfants jouent

Nos enfants aiment jouer. Seul, et ensemble aussi. Bien sûr, ils se disputent. Mais bon, ça fait partie du jeu, si on peut dire. Titi réclamait beaucoup d’attention lorsqu’il jouait petit : il fallait qu’on joue avec lui, qu’on intéragisse. Pour Néné, c’est un peu différent (au même âge) : il est capable de jouer seul très longtemps.

IMG_20170414_232044_434Paraît-il qu’il faudrait que le réservoir émotionnel de l’enfant soit rempli avant de pouvoir faire quoique ce soit. Je n’ai pas fait de ce principe un mode de vie, mais c’est vrai que quand un de mes enfants réclame de l’attention, j’essaie d’être disponible. Après, c’est un choix aussi. Nous savons que notre foyer a mis une priorité sur les temps passés ensemble. Donc forcément, je suis toujours contente de pouvoir passer un peut de temps avec eux. Que ce soit « totalement » ou « partiellement » selon ce que requiert ma présence (être assis à côté pendant qu’ils jouent) ou des interactions plus poussées (lire un histoire, faire des jeux de rôle …). Bien sûr, l’idéal serait de se donner toujours à 100% pour privilégier la qualité et éviter de faire du multi tâches. Mais après, on fait plus rien. Là, je trouve qu’on a trouvé un bon équilibre.

Ce qui est bien avec les enfants, c’est qu’ils s’amusent avec « rien ». Néné profite du moment où  j’étends le linge pour se couper les ongles … avec une pince à linge. Il aime bien aussi « prendre son bain » dans un bac à jouets ou encore pousser ma desserte en disant que c’est une poussette. Je me souviens aussi du jour où je n’ai pas amené de jouets et que Titi voulait jouer aux voitures (malheur). Ben, je lui ai dit de jouer aux voitures invisibles. Oui, oui.

Jouer ou ne pas jouer avec les enfants, je crois que c’est un rythme pas évident à trouver. Leur logique n’est pas forcément la nôtre. Par exemple, j’aime que les jeux « précédents » soient rangés avant de commencer autre chose. Sauf que, si Néné a envie de jouer aux voiture, puis aux Playmobil, je ne pouvais pas forcément anticiper que les petites voitures avaient envie de rouler sur les escaliers de la maison des Playmobil … Bref. Savoir écouter. Essayer de comprendre. On essaie et on avance à tâtons … Puis finalement, on ne se sent pas trop mal tous ensemble !