Oiseaux France et d’Europe – Rob Hume

Aimez-vous les oiseaux ? Moi, euh … pas vraiment ! Mais les garçons ont trouvé une petite encyclopédie visuelle recensant tous les oiseaux d’Europe. Il y en a vraiment toute une variété, c’est impressionant. Après, dans notre petite ville, on croise souvent les mêmes. Sauf, lors de notre dernière balade, où nous avons rencontré, à notre grande surprise, des oiseaux d’un magnifique vert, de type « ara ».

Description de l’éditeur

800 espèces d’oiseaux de France et d’Europe photographiées en gros plan tels qu’on peut les observer sur le terrain, dans leur plumage le plus courant, avec en plus : des photographies pour bien distinguer juvéniles et adultes, mâles et femelles, plumage d’été et plumage d’hiver ; des dessins pour mieux observer l’oiseau en vol ; des photographies prises en milieu naturel pour mettre en évidence des comportements caractéristiques et ne pas confondre l’oiseau observé avec une espèce similaire ; des cartes de localisation des espèces en Europe en fonction des saisons. Textes et légendes détaillent chaque photographie, apportent les informations indispensables l’identification. En annexe, le répertoire de plus de 320 espèces rares ou occasionnelles. Le CD permet d’écouter plus de 100 chants d’oiseaux : cris et chants en vol ou immobile, cris d’alarme.

Aires de jeux d’intérieur

Ah les aires de jeux d’intérieur … Si on m’avait dit, avant d’avoir des enfants, que je passerai dès heures dans un environnement clos sans lumière du jour au milieu d’enfants qui crient et qui courent dans tous les sens, j’aurais rigolé : « Même pas en rêve 😅 ! ». Et les raisons sont très simples :
– J’ai besoin de voir la lumière du jour
– J’aime vraiment beaucoup le calme
– J’ai beaucoup de mal avec la proximité avec la foule

Mais voilà, la réalité m’a rattrapé 🙂 ! J’avoue, je n’aime toujours pas les aires de jeux d’intérieur. Je préfère 1000 fois sortir dans un parc et courir après le ballon (enfin je veux dire, que les enfants courent après le ballon … et moi que je cours après Boubou, ha ha !). Pourtant, un peu de temps en temps, ça ne fait pas de mal.

Certes, il faut y être préparé.

Physiquement,
– avoir des chaussettes non dépareillées et sans trou (optionnel)
– apporter à manger pour bébé parce que bon, les consommations extérieures sont interdites, mais bébé ne mange pas encore le menu Kids avec nuggets frites et jus de pommes …
– ne pas oublier de quoi changer bébé s’il a fait popo parce que c’est pas super pratique pour faire du toboggan 😉, et plus sérieusement, on ne laisse pas un bébé plein de caca, le pauvre ..  et pauvre de ceux qui l’entourent. Je précise, parce que visiblement, il y a certains parents que ça ne dérange pas et qui laissent leur bébé embaumer le coin petits d’une odeur dont on se passerait volontiers.

Il faut y être préparé psychologiquement aussi :
– être prêt à ne pas voir le ciel pendant quelques heures
– préparer ses oreilles au bruit ambiant… Je ne sais pas en fait, si on peut parler de bruit « ambiant »…
– penser au départ et préparer son discours afin d’éviter l’incident diplomatique. Celui qui attend tout parent dont l’enfant a envie de rester quand c’est l’heure de partir.
– payer un repas junk food hors de prix …

Voilà, voilà, c’est bien sympa les aires de jeux… Mais sérieusement, les enfants sont conquis. Ce n’est franchement pas donné, je trouve. Certaines aires font même payer les adultes (pourquoi ?). Mais comparé au tour de manège du centre commercial ou à l’attraction de la fête foraine, c’est vite vu ! Alors, une fois de temps en temps, pourquoi pas !

Moi, j’adore la pluie ! – Ozge Bahar Sunar

Un très joli livre, surtout pour moi … qui n’aime pas du tout la pluie 😅.

Présentation par l’éditeur
Quel bonheur quand la pluie s’arrête ! Les promenades, les pique-niques… la vie peut reprendre ! Mais pour cette petite fille, c’est une affreuse nouvelle ! Alors, elle essaie de convaincre Madame la Pluie de revenir, c’est si important pour elle…

On ne peut rien faire quand on a un p’tit – Aldebert

Petite pensée à tous les parents d’enfants en bas âge (donc moi, y compris 😅) ! Cette chanson est complètement vraie et me fait beaucoup rire ! Néné nous demandait récemment « Et les adultes qui n’ont pas d’enfants, ils font ce qu’ils veulent ? » 🤗 ! Chers amis parents, c’est vrai que nos petits loulous nous accaparent, et c’est peu de le dire ! Mais nos enfants sont des dons précieux de Dieu, et j’ai appris, et j’apprends toujours à profiter du temps avec eux… ils grandissent si vite ! Honnêtement, si je m’écoutais, je finirai la tonne de choses que j’ai à faire, et qui franchement, pourrait être prioritaire. Mais il faut prendre le temps… le temps d’écouter Titi me raconter les records des animaux, le temps de dessiner un Monsieur Madame parce que Néné ne sait pas le faire, le temps d’être avec Boubou, pour tout et pour rien … Et bien sûr, parfois leur dire aussi « non », parce qu’il faut quand même débarrasser la table, ranger un peu la maison (un peu quand même hein 😊), discuter tranquilement avec Papa, … C’est loin d’être facile, c’est tout un exercice ! La méga astuce que j’ai trouvée, c’est de penser à tout ce que je ne pourrai plus faire quand ils seront grands 😅 au lieu de me focaliser sur tout ce que je ne peux pas faire ! Allez, profitons du temps !

Et cadeau, un extrait des paroles de la chanson… à prendre avec dérision bien sûr 😛 !

C’est un artiste il fait rimer souvent bronchio avec gastro
D’ailleurs il vient de repeindre l’entrée à la compote d’abricot
Il se roule parterre le summum
Mais je vais pas m’énerver c’est bête
Sous prétexte que ton iphone repose au fond des toilettes
Et si c’était un mutant ?

Franchement même si t’es enrhumé
J’arrive pas pour autant à faire des bulles de morve avec mon nez
Ça couche a explosé
Il a épilé le chien
Fais nous une pause bébé
Ou tu vas finir sur le bon coin

Le bonhomme de neige – Aldebert (ft. Florent Marchet )

J’ai peur et je surveille
Que frappe sans façon
Les rayons du soleil
Sur mon corps en glaçon
Vive le vent
Vive le froid
Je connais la chanson
Je défie le printemps
Moi qui ne suis que flocon
J’attends sur la terrasse
Que les minots m’enroulent
Me rassemble et qu’il fasse
De moi de jolies boules
Planté sous les étoiles
Je me dresse en héros
Moi je n’ai le moral
Quand dessous de zéro

[Refrain]
Sans mauvais temps, que ferais je?
Je suis un bonhomme de neige
Sans les enfants, que serais je?
Je suis un bonhomme de neige

Une grosse boule pour le ventre
Une petite pour la tête
Une carotte visée entre
Mes pupilles de noisettes
J’aime les entendre rire et
Danser autour de moi
J’aimerais les applaudir
Mais j’attends encore mes bras
L’écharpe de super mamie
Le chapeau du voisin
La pipe en bois de papi
Et sur mon 31
Je deviens leur mascotte
On me couvre de bises
Les enfants qui grelottent
M’appellent mr freeze

[Refrain]
Sans mauvais temps, que ferais je?
Je suis un bonhomme de neige
Sans les enfants, que serais je?
Je suis un bonhomme de neige

L’hiver qui s’achève c’est ma hantise
Moi qui ne rêve que de banquise
Gardez moi bien au froid
L’été, les parasols, quelle angoisse
Moi qui ne raffole que de glace
Gardez moi bien au froid
Afin de me rassurer
Et de tenir le coup
Les bambins du quartier
Vont construire un igloo
Ils m’ont promis qu’un jour
Un peu avant noël
J’irais finir mes jours
Aux neiges éternelles

[Refrain]
Sans mauvais temps, que ferais je?
Je suis un bonhomme de neige
Sans les enfants, que serais je?
Je suis un bonhomme de neige

Je suis un bonhomme de neige
Je suis un bonhomme de neige

William l’hippopotame – Claude Gagné

L’hippopo l’hippopotame William
Est amoureux d’une dame
Dont la tête est près du ciel
Et le cœur dans les étoiles.

L’hippopo l’hippopotame William
Pour oublier cette dame
Chante et joue sur des tam-tams
Pour soigner son vague à l’âme.

Refrain :
L’hippopo l’a dans la peau
Elle tout là haut
Mais elle ne le voit même pas
Lui tout en bas
L’hippopo manque de pot
Car tout la haut
Elle est au dessus de ça
Qu’on l’aime ou pas.

L’hippopo l’hippopotame William
Devient un vrai gentleman
Pour sa dame qui se pavane
Belle et fière dans la savane

L’hippopo l’hippopotame William
Voudrait déclarer sa flamme
Mais il bafouille et s’emballe
Et ça finit par un drame.

L’ihippopo l’hippopotame sur ses tam-tams
Se pavane dans la savane la drôle de dame

L’hippopotame sur ses tam-tams
Dans la savane la drôle de dame

Écouter

Les secrets des athlètes – Claudine Gaston – Christian Camara

Les secrets des athlètes, un livre très apprécié de Titi qui aime le sport et les records. Il est accompagné d’un DVD qui explique d’une part le fonctionnement du corps des athlètes et d’autres part, les records du moment.

Désormais, Titi et Néné se comparent à Usain Bolt et Christophe Lemaitre 😁 !

Des livres pour les parents speed 🏃

Deux livres qui nous plongent dans l’univers pressé des parents. Car oui, nous imposons souvent notre rythme effréné à nos enfants. Ce n’est pas évident, car il y a certaines contraintes à respecter, des questions d’organisation, d’optimiser le temps pour mieux profiter d’autres choses. Mais il faut aussi apprendre à lâcher prise et accepter de parfois chambouler nos priorités. Bref, c’était la réflexion du jour 😊 !

Arthur et les gens très pressés – Aurélie Guillerey et Nadine Brun-Cosme : l’histoire d’un petit garçon pressé par tout son entourage, qui donnera malgré lui une jolie leçon de vie à ce monde d’adultes pressés !

Vite, vite ! – Magdalena, Isabelle Maroger : encore une maman qui court … mais à quel prix ? N’attendons pas d’être rattrapé par les évènements avant de savoir profiter des instants précieux avec nos enfants !