Aires de jeux d’intérieur

Ah les aires de jeux d’intérieur … Si on m’avait dit, avant d’avoir des enfants, que je passerai dès heures dans un environnement clos sans lumière du jour au milieu d’enfants qui crient et qui courent dans tous les sens, j’aurais rigolé : « Même pas en rêve 😅 ! ». Et les raisons sont très simples :
– J’ai besoin de voir la lumière du jour
– J’aime vraiment beaucoup le calme
– J’ai beaucoup de mal avec la proximité avec la foule

Mais voilà, la réalité m’a rattrapé 🙂 ! J’avoue, je n’aime toujours pas les aires de jeux d’intérieur. Je préfère 1000 fois sortir dans un parc et courir après le ballon (enfin je veux dire, que les enfants courent après le ballon … et moi que je cours après Boubou, ha ha !). Pourtant, un peu de temps en temps, ça ne fait pas de mal.

Certes, il faut y être préparé.

Physiquement,
– avoir des chaussettes non dépareillées et sans trou (optionnel)
– apporter à manger pour bébé parce que bon, les consommations extérieures sont interdites, mais bébé ne mange pas encore le menu Kids avec nuggets frites et jus de pommes …
– ne pas oublier de quoi changer bébé s’il a fait popo parce que c’est pas super pratique pour faire du toboggan 😉, et plus sérieusement, on ne laisse pas un bébé plein de caca, le pauvre ..  et pauvre de ceux qui l’entourent. Je précise, parce que visiblement, il y a certains parents que ça ne dérange pas et qui laissent leur bébé embaumer le coin petits d’une odeur dont on se passerait volontiers.

Il faut y être préparé psychologiquement aussi :
– être prêt à ne pas voir le ciel pendant quelques heures
– préparer ses oreilles au bruit ambiant… Je ne sais pas en fait, si on peut parler de bruit « ambiant »…
– penser au départ et préparer son discours afin d’éviter l’incident diplomatique. Celui qui attend tout parent dont l’enfant a envie de rester quand c’est l’heure de partir.
– payer un repas junk food hors de prix …

Voilà, voilà, c’est bien sympa les aires de jeux… Mais sérieusement, les enfants sont conquis. Ce n’est franchement pas donné, je trouve. Certaines aires font même payer les adultes (pourquoi ?). Mais comparé au tour de manège du centre commercial ou à l’attraction de la fête foraine, c’est vite vu ! Alors, une fois de temps en temps, pourquoi pas !