Astronaute chez soi – La différence de couleurs du ciel

Aujourd’hui, une petite mission spéciale avec Titi & Boubou 👨‍🚀👩‍🚀 !

La Cité de l’espace propose des activités liées à la vie des astronautes en confinement sur l’ISS (la Station Spatiale Internationale). Il y en a pour tous les goûts et, pour avoir fait un rapide tour des lieux, c’est accessible à tous : nous l’avons fait avec Titi (7 ans), le matériel était dans nos placards et ça a duré juste le temps qu’il faut pour que bébé Boubou nous suive avec enthousiasme, sans s’énerver d’impatience ! Donc, top à ce niveau-là !

Question intérêt : grand succès pour Titi, qui aime découvrir l’espace et qui en plus, est une petite graine de scientifique 👨‍🔬 !

Continuer la lecture

Sid, le petit scientifique

Cette semaine, petite découverte avec les enfants : une série documentaire adaptée aux plus petits avec Sid, le petit scientifique.

C’est sur proposition de la maîtresse que nous l’avons regardé. Cela m’a beaucoup rappelé Adibou mais dans un champ plus large (on ne parle pas que d u corps humain). Les vidéos sont très riches en informations (peut-être un peu trop pour une vidéo de 3 minutes), et sont présentées du point de vue d’un élève qui pose des questions avec des interviews à ses camarades ou en questionnant des adultes (en classe, ou dans des situations de la vie quotidienne).

Continuer la lecture

Souvenirs, souvenirs

Je ne suis pas du tout photographe professionnelle, mais je pense que l’appareil photo est l’un des outils que j’utilise le plus sur mon smartphone. C’est un peu une façon de faire le bilan de la journée, de capturer des moments agréables, … un peu comme une petite collection. J’aime prendre les activités des enfants, ça met en valeur leur travail, leur montre un peu qu’on s’intéresse à leur petit monde… Et puis, on aime bien s’installer en famille sur le canapé pour se faire une séance « Souvenirs » … C’est une façon d’être reconnaissants de toutes les choses, grandes et petites, que Dieu nous donne chaque jour.

[Homeschool] Programme de la semaine 2

Nous revoilà pour la 2ème semaine ! Alors est-ce que vous avez finalement suivi votre programme ? Personnellement, je suis assez satisfaite. C’est vrai que je ne me mettais pas la pression non plus, mais quand je regarde notre bilan par rapport à ce que j’avais prévu, je trouve qu’on n’est pas trop mauvais (vive les chevilles, ha ha !).

Cette semaine, nouveau défi : inclure les cours de l’école de musique (eh non, on n’y échappe pas !). On va y arriver.

Je note également toutes nos petites idées en vrac :

Avec l’école

  • Participer au carnaval virtuel de l’école (oui, oui, on a une chouette école). Ce qui veut dire :
    • se déguiser (soit avec déguisement du commerce, soit fait maison) : pour nous, on n’a rien acheté car nous n’avons plus trop les moyens. Donc ce sera soit recycler un ancien déguisement, soit faire des masques.
    • Faire une séance photo
    • Activités autour du carnaval (en fonction du thème qu’on aura choisit)
  • Fleurir nos balcons (travail commun)
  • Dessin pour les équipes médicales
  • MS
  • CE1
    • Voir programme école
    • Phrase interrogative
    • La lettre g
    • Coder un déplacement sur un quadrillage
  • Musique
    • FM1 : Répétition du solfège avec l’enregistrement de la prof
    • MS : Travail sur Pierre et le Loup

Et aussi

Des idées en vrac (pas encore testées)

[Homeschool] Bilan de la 1ère semaine

Ça y est, c’est parti pour l’école à la maison. J’avais prévu d’investir la table du salon, mais le programme a vite changé 😅. On est finalement très mobiles, passant de la table au canapé, même jusqu’à la pièce d’à côté… Bref, c’était quand même prévisible que les enfants n’allaient pas rester des heures assis à écouter sagement Maman ou faire son travail en silence.

Rituel du matin

La journée commence après le petit déjeuner et le « temps libre » par l‘écriture de la date. Très important, pour mon petit Néné qui tient à ce rituel. Titi écrit en attaché, Néné en majuscules et scripts.

Puis, mon moment préféré : prier et lire un petit verset de la Bible. Trop trop reconnaissante d’avoir pu le faire ! Le 1er jour, tout le monde était très enthousiaste. Puis après, ça s’est un peu essouflé, avec les petits qui pleurent ou qui demandent « pourquoi on prie tout le temps ? ». Une petite explication, dans le calme, et on continue. J’avoue que ça m’a un peu attristée (ben oui), mais je persévère en douceur.

J’ai pu aborder avec les enfants « la prière » en expliquant qu’on allait dire « merci », « pardon » et « s’il te plaît » à Dieu. On prend donc le temps de recenser tout ce à quoi on pense. C’est super, parce qu’on parle des choses précises. Merci pour l’école à la maison, merci parce que Maman peut s’occuper de nous, parce qu’on a à manger … Pardon d’avoir crié un peu, d’avoir parlé mal à mon frère, d’avoir voulu lancer une voiture sur sa tête, … Protège-nous, fais que Boubou soit sage, aide nous à retrouver les toupies … Honnêtement, je prendrais bien plus de temps, mais il faut aussi savoir être à l’écoute des enfants.

On a terminé par une petite lecture (en ce moment sur le Psaume 121), c’est Titi qui lit et une explication adaptée aux enfants. Les petits n’ont pas l’air très attentifs mais pourtant, ils sont bien là.

Travail scolaire

Ensuite, on commence le travail.

Pendant que Titi fait ses « devoirs officiels » (maths, lecture, conjugaison, etc …) après une brève explication, les petits frères et moi improvisons un peu, en faisant un « petit travail », ou en allant au « coin bibliothèque ». Ce n’est franchement pas évident de gérer Boubou, qui a l’habitude de m’avoir pour lui tout seul pendant la journée normalement. J’ai dû lui expliquer qu’on était tous ensemble et que je m’occupe aussi de ses grands frères. Mais il n’était pas très content … Bon. Ça ira.

Néné n’a pas de « devoirs » mais il aime quand même faire des petites activités. Il est très vif d’esprit, mais il ne faut pas trop en donner. J’essaie de choisir du travail en fonction de ses goûts du moment, de lectures qu’on aurait faites ensemble ou autres « actualités ». Il a fait par exemple un travail sur les syllabes en rapport avec le livre que nous avons lu : j’étais assez bluffé par ce qu’il savait déjà faire. C’est un peu la difficulté dans l’école à la maison (classique), de savoir si c’est « normal » de savoir (ou ne pas savoir) faire ça à tel âge. Difficile mais finalement plutôt « bienveillant » car on reste à l’écoute de l’enfant, de son rythme. Pour de qui est de cette période, on est plutôt très bien guidé avec toutes les ressources qui sont à notre disposition.

Voilà, le « gros » du travail se situe en matinée parce que c’est là qu’on est le plus concentré. Et en plus, comme ça, « c’est fait » 😅 !

La récré

Forcément, il y a un temps de pause. Pour l’instant, on n’a pas encore profité du jardin, mais ça ne saurait tarder. Les garçons jouent généralement ensemble, et ils font beaucoup de bruit. Personnellement, ça ne me gène pas, mais n’oublions le télétravailleur 🤭 (pardon).

Fin de matinée

Après la récré, on fait des activités plus « relax ». Néné aime jouer dans sa chambre. Et Titi aime faire du sport. Sinon, on essaie de faire la classe avec les peluches … Puis le temps de préparer le repas arrive à grands pas.

La Cantine 🍴

Ah le repas. Pas évident de s’organiser. En temps normal, je ne fais qu’un repas par jour et je m’arrange avec les restes pour le lendemain. Mais là… on est tous là 🤪 !!! Pour instant, on tient le rythme. Sauf imprévu, je sais à peu près à quel moment commencer le repas pour que tout le monde y trouve son compte. Tout le monde, ou presque, parce que Boubou n’a pas vraiment le même rythme quand on est que tous les 2 … En tout cas, ça demande un peu d’organisation mais on est ravi de se retrouver tous les 5 autour de la table.

Après-midi funky

Les après midi sont complètement imprévisibles. À vrai dire, j’essaie de me caler sur la sieste de Boubou, mais c’est tellement aléatoire… Pendant ce temps, les grands s’occupent dans leurs chambres. Ils sont contents de pouvoir profiter un peu de jouer tranquillement. C’est vrai que durant l’année, on court tellement après le temps (eh oui, déjà…), les temps pour se poser (ou jouer) sont rares. Je me demande même comment les autres enfants ont le temps de passer des heures devant les écrans… Mais ça, c’est un autre sujet.

Le goûter

Justement en parlant d’écran. Après notre après-midi tranquille à nous reposer et nous amuser, c’est l’heure du goûter. C’est LE moment où on se pose sur le canapé pour regarder un petit dessin animé ou autre. D’ailleurs, en ce moment, on est plus sur les meilleurs tirs ou arrêts de football… Pour ce temps spécial, j’ai instauré une nouvelle pratique : en plus de leur choix d’émissions, j’ajoute mon choix juste avant le leur. Ce qui fait que j’ai pu leur montrer, par exemple, une petite explication sur le Coronavirus (on en parle tellement…). J’aimerais leur proposer d’autres contenus au fur et à mesure, des contenus qu’ils ne choisiraient pas d’eux-mêmes mais qui me semblent pertinents.

Après le goûter, les garçons font généralement une activité en rapport avec ce qu’ils viennent de voir. Par exemple, des tirs aux buts, s’ils viennent de regarder du foot.

Puis, c’est le retour au rythme « normal » 🙂.

Les difficultés rencontrées

  • Number One : gérer Boubou. Pas facile pour lui ce nouveau rythme où il n’a plus sa maman exclusivement consacrée à lui … Mais ça lui fait beaucoup de bien, ainsi que de passe du temps avec ses frères et son papa.
  • Gérer le « timing ». On n’est pas non plus à cheval sur les horaires, mais tout de même, un petit imprévu et tout se décale.
  • Ne léser personne. C’est un peu compliqué de passer de l’un à l’autre. Et pour relire le travail de Titi (il n’est qu’en CE1), il faut quand même un minimum de concentration.

Notes pour la semaine prochaine

  • Continuer les préparatifs en amont. À mon sens, indispensable, sinon ils ne sont dedans le temps que je cherche quelque chose à faire… Et puis, ça évite d’être constamment sur le téléphone en train de chercher qu’est-ce qu’on va faire maintenant…
  • … préparer mais pas trop en avance quand même. Parfois, c’est bien de pseudo-improviser avec les circonstances du jour.
  • le rythme est pas mal, car on concentre toutes nos activités importantes le matin, puis après, on est un peu plus tranquilles.
  • on vient de recevoir les devoirs de l’école de musique … j’avais oublié ce détail…
  • où est-ce que je peux insérer les activités annexes que j’aimerais faire ? (cf ma wish-list 😅)

Le Bilan

Voilà, voilà, je raconte ma vie, n’empêche que j’ai une pensée pour vous tous qui travaillez en même temps que vous gardez les enfants (surtout s’ils sont petits). Je ne sais pas comment vous faites. Je fais le petit bilan, et franchement, je trouve que mes enfants sont hyper agréables (bien sûr, ils se disputent parfois, mais on arrive toujours à revenir à la « sérénité »). Quand je vois les difficultés que chacun peut avoir, je ne veux pas faire des envieux, mais je me sens vraiment privilégiée… J’ai vraiment une pensée pour les familles en difficulté, qui n’ont pas l’habitude de suivre les études de leurs enfants, ou qui tout simplement, ne savent pas le faire. Je me rends compte du privilège que nous avons d’avoir, en temps normal, une école pour tous, et des personnes compétentes pour enseigner. Bref. #reconnaissante

Ressources gratuites pour assurer la continuité pédagogique

Pour ce temps de confinement, il vaut bien évidemment privilégier le travail fourni par vos propres établissements. Je l’écris quand même, parce que c’est vraiment important de le mettre en priorité. Ce sont ceux qui sont le plus proches du parcours scolaire de nos enfants, et qui nous passent temporairement le témoin (est-ce que j’aurais envie de leur rendre après, c’est une autre histoire 😉).

En complément, je vous partage également une sélection de ressources gracieusement mis à notre disposition pour assurer la fameuse continuité pédagogique :

Les enfants apprennent au quotidien – Idées d’activités pour MS

Une des difficultés que j’ai rencontrée dans le choix d’activités pour les enfants au cours de notre phase d’école à la maison, c’est de savoir ce que nos enfants sont « sensés » savoir faire à tel âge si on n’a pas de directives particulières des enseignants (je parle pour les maternelles) … Eh bien, il y a de très bons documents qui nous guident pour le savoir dont un guide du CNED. Après, il faut la patience de les lire … Je me suis fait une petite synthèse pour confronter la tonne d’idées d’activités sympas à faire et l’aspect pédagogique de la chose … Après, je pense que c’est vraiment indicatif et que chaque enfant a son rythme (mais que malheureusement, il s’avère souvent difficile pour les enseignants de proposer un parcours personnalisé aux élèves).

Continuer la lecture