La peinture propre

Peinture propre ? Un oxymore, n’est-ce pas ? Ha ha, mais oui, c’est possible ! On y pense souvent à 2 fois avant de se lancer dans une activité peinture avec les enfants : sortir la nappe, les tabliers, les pots, la peinture … le temps de préparation est parfois le double du temps de réalisation ! Ah oui, et en plus, il faut parfois laisser sécher un peu la peinture avant de pouvoir continuer ! Eh, et aussi, tout ranger à la fin et nettoyer pour ne pas en mettre partour dans la maison ! La joie. Mais on aime ça quand même.

Bref, je vais vous parler de la peinture propre. Cela nécessite quand même un peu de préparation, mais c’est beaucoup moins salissant.

Le principe est simple. J’ai l’impression de dire souvent cela, mais c’est vrai le principe est simple.

  • 1 feuille (assez épaisse quand même)
  • De la peinture (liquide un peu épaisse – type gouache)
  • 1 pochette plastique
  • Du scotch transparent assez large

Etapes de réalisation :

  1. Mettre grossièrement de la peinture sur la feuille. Assez pour qu’elle puisse être étalée, mais pas trop pour que cela ne déborde pas.
  2. Faire entrer délicatement la feuille pleine de peinture dans la pochette plastique. C’est l’étape la plus compliquée je pense.
  3. Bien fermer la pochette plastique à l’aide du scotch.

Et voilà le support est prêt : les petits loulous vont pouvoir peindre en tout propreté. Mais comment ? En étalant la peinture au travers de la pochette plastique. Jolis motifs en perpective, et une nouvelle façon d’explorer les couleurs.

Sympa.