Sid, le petit scientifique

Cette semaine, petite découverte avec les enfants : une série documentaire adaptée aux plus petits avec Sid, le petit scientifique.

C’est sur proposition de la maîtresse que nous l’avons regardé. Cela m’a beaucoup rappelé Adibou mais dans un champ plus large (on ne parle pas que d u corps humain). Les vidéos sont très riches en informations (peut-être un peu trop pour une vidéo de 3 minutes), et sont présentées du point de vue d’un élève qui pose des questions avec des interviews à ses camarades ou en questionnant des adultes (en classe, ou dans des situations de la vie quotidienne).

Continuer la lecture

En route


En route, c’est le film du moment des enfants.
J’aime l’histoire d’amitié entre Tif et Oh, et la façon dont les préjugés des uns et des autres sont renversés. Oh qui croyait que tous les humains étaient des êtres inférieurs et Tif qui croyait que les Boovs n’étaient que des voleurs. Cela nous a aussi permis de parler de la solitude et la vie sociale, de la peur et du fait de ne pas forcément fuir lorsqu’on rencontre une difficulté, la persévérance.
Continuer la lecture

Du bon usage des écrans ?

Aujourd’hui, les écrans sont accusés de tous les maux. Je suis en grande partie d’accord notamment sur l’usage qu’en fait la majorité. Néanmoins, je pense que l’on doit voir les écrans comme des outils supplémentaires aux supports plus « traditionnels » comme le papier ou autres objets physiques. J’ai relu une de mes réflexions, qui date de plusieurs années déjà,et aujourd’hui, je suis reconnaissante de pouvoir faire un petit état des lieux de l’évolution de la place des écrans dans notre famille, et plus particulièrement dans la vie des enfants.

Continuer la lecture

Monsieur Madame

IMG_20180406_092022.jpgNous avons eu une petite phase « Monsieur, Madame » depuis le mois de décembre qui connaît maintenant une période d’accalmie. Cela avait commencé avec les figurines de Mc Do (oui, nous allons à Mc Do). Titi a aussi entendu quelques histoires à l’école, à la même période. J’avoue que je n’étais pas hyper partante pour ces personnages, parce que le principe est assez « stigmatisant » et laisse penser que les gens ne changent jamais (oui, je réfléchis beaucoup …). Mais finalement, on s’y fait. Il y a les inconvénients (par exemple, quand Néné dit qu’il s’appelle Monsieur Non … et effectivement, il le fait très bien) puis les avantages (comme celui de comprendre les caractères/émotions, étant donnés qu’ils sont présentés un à un, chaque personnage ayant le sien). Continuer la lecture