Les enfants apprennent au quotidien – Idées d’activités pour MS

Une des difficultés que j’ai rencontrée dans le choix d’activités pour les enfants au cours de notre phase d’école à la maison, c’est de savoir ce que nos enfants sont « sensés » savoir faire à tel âge si on n’a pas de directives particulières des enseignants (je parle pour les maternelles) … Eh bien, il y a de très bons documents qui nous guident pour le savoir dont un guide du CNED. Après, il faut la patience de les lire … Je me suis fait une petite synthèse pour confronter la tonne d’idées d’activités sympas à faire et l’aspect pédagogique de la chose … Après, je pense que c’est vraiment indicatif et que chaque enfant a son rythme (mais que malheureusement, il s’avère souvent difficile pour les enseignants de proposer un parcours personnalisé aux élèves).

Continuer la lecture

Batch cooking or not ?

Cela fait un petit moment que j’ai découvert ce fameux concept de batch cooking. Pour ceux qui ne connaissent pas, cela consiste à prendre quelques heures le week-end (ou un autre moment de la semaine) et cuisiner pour toute la semaine.

Sur le principe, je trouve cela pas mal. En pratique, cela m’est pour l’instant impossible, car le maximum de temps que je peux « m’accorder », c’est peut-être … 30 min ? 🙂 ! (Je ne me plains pas, j’ai une vie merveilleuse avec les enfants 🙂 ). Donc, le batch cooking, pour l’instant, c’est niet. Et pour après ? Je ne sais pas non plus. J’aime bien profiter du temps de faire le repas pour nettoyer un petit peu ma cuisine, et écouter les dernières infos. Par contre, je reprendrai bien le principe de cuisiner un peu plus des plats (ou des bouts de plats) pour les réutiliser plus tard dans la semaine.

Il y a pas mal de livre sur le sujet. Les magazines féminins, et de cuisiner, ont presque tous fait leurs petites séries, généralement tirées de livre comme En 2h je cuisine pour toute la semaine. Personnellement, j’ai parcouru la version « light » de ce dernier.

Continuer la lecture

Comment fabriquer une éponge tawashi ?

Très sympa ces petites éponges en tissus recyclés. Moi qui suis en plein dans le tri de nos vêtements, ça tombe à pique 😁 ! Après, le plus long est de faire le support (le bout de bois avec les clous). Alors, je m’y mets ou pas ?

https://youtu.be/JkhjI7srH_8

Conseils d’utilisation et d’entretien (Source : ecoconso.be)

Le tawashi s’utilise comme une éponge classique pour faire la vaisselle ou nettoyer toute autre surface. De l’eau claire, un peu de savon si besoin et c’est parti !

On veille à bien faire sécher son tawashi entre chaque utilisation. On peut faciliter le séchage en l’accrochant par la boucle au robinet, à un crochet…

Des saletés dans son tawashi ?

Pour éviter que des saletés se coincent dans l’éponge, plusieurs petits conseils :

  • Pour nettoyer les surfaces très sales (plat à lasagne, chaussures de rando…), on évite d’utiliser des tissus qui pourraient accrocher les crasses, comme de la laine ou des chaussettes à motifs dont la face intérieure présente des fils lâches.
  • On tisse soigneusement le tawashi, ni trop lâche (pour éviter que les saletés rentrent dans les mailles), ni trop serré (pour qu’il sèche facilement). On veille aussi à ne pas faire de nœuds dans les fils au moment du tissage.
  • On entretient son tawashi régulièrement. Comme pour une éponge classique :
    • on lui fait prendre un bain de vinaigre de temps en temps pour le désinfecter en douceur ;
    • on lave l’éponge en machine dès que nécessaire pour maximiser son utilisation. Selon l’utilisation, dans le lave-vaisselle ou la machine à lessiver (à 60°C) pour bien décrasser le tawashi.

Les petites économies

Proverbes 6:6-11
Va, paresseux, vers la fourmi, regarde ses voies, et sois sage. Elle n’a ni chef, ni directeur, ni gouverneur, Et cependant elle prépare en été son pain, et amasse durant la moisson de quoi manger. Paresseux, jusqu’à quand te tiendras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton lit ? Un peu de sommeil, dis-tu , un peu de sommeil, un peu de ploiement de bras, afin de demeurer couché ; Et ta pauvreté viendra comme un passant ; et ta disette, comme un soldat.

En ces temps de crises, et d’ailleurs, pas seulement, on a parfois l’impression ne jamais avoir assez d’argent. Il est vrai que les petites économies,une fois mises bout à bout, peuvent parfois devenir une somme non négligeable. Au travers cet article, je souhaitais partager avec vous les moyens que je trouve les plus efficaces. Continuer la lecture